Ben Mazue

Comment faire correctement le calcul pour ne pas tomber enceinte par inadvertance

Partager l'article

La contraception est une méthode qui permet de ne pas tomber enceinte.

Il existe plusieurs méthodes contraceptives, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

La pilule contraceptive est la plus utilisée aujourd’hui, mais elle n’est pas sans risque. C’est pour cela qu’il faut bien choisir sa contraception avant de la commencer. Nous allons voir comment faire correctement le calcul pour ne pas tomber enceinte par inadvertance.

La contraception d’urgence

La contraception d’urgence est une méthode de contraception qui peut être utilisée en cas de grossesse non désirée.

La pilule du lendemain ou la pilule du surlendemain, comme on l’appelle également, permet de prévenir la survenue d’une grossesse non prévue. Cette méthode contraceptive d’urgence est disponible sans ordonnance et son prix est très variable selon les pharmacies.

Il faut savoir que sa durée d’action n’est pas permanente et qu’il existe aussi des contre-indications à cette méthode contraceptive.

Vous pouvez vous procurer la pilule du lendemain en pharmacie sous forme de comprimés dosés à 0,75 mg ou 1,5 mg et commercialisés par les laboratoires Bayer (EllaOne), Merck (EllaPro) et Pfizer (Ellavance). Pour rappel, la prise de ces pilules doit toujours être suivie immédiatement après un rapport sexuel pour une efficacité maximale.

Lorsque vous prenez cette pilule contraceptive d’urgence après un rapport sexuel non protégé, elle empêche votre corps de fabriquer l’hormone responsable de l’ovulation.

La pilule du lendemain

La pilule du lendemain peut être utilisée jusqu’à 72 heures après un rapport sexuel non protégé. Elle offre une protection de courte durée, mais elle est efficace à 97 %. Cependant, il faut savoir que son prix ne couvre pas le coût réel de sa production.

La pilule du lendemain est également disponible sans ordonnance en pharmacie.

Le stérilet

Le stérilet est un dispositif en forme de T qui se place dans l’utérus.

Il est composé d’un réservoir et d’une tige munie de fils qui le traverse.

Le stérilet sert à éviter une grossesse. Son efficacité est comparable à celle des pilules contraceptives, mais il reste moins cher et plus discret puisque placé par un professionnel de santé.

Il peut être posé chez les femmes sans antécédents particuliers, sauf si elles ont plus de 35 ans (le risque de complications augmente avec l’âge).

Il faut savoir que le stérilet peut provoquer des douleurs au bas-ventre ou des saignements très légers pendant quelques jours après la pose du dispositif.

Lorsqu’il est mis en place correctement, le stérilet ne favorise pas la survenue ultérieure d’embolies pulmonaires ou d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Pour autant, il ne protège pas contre certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) comme le VIH/Sida ou les hépatites B et C.

La prise quotidienne d’un comprimer contraceptive n’est pas non plus suffisante pour se protéger du virus du SIDA ni pour bloquer la transmission des h…

La pilule contraceptive

Ce sujet est un thème délicat et sensible.

Il faut savoir que la pilule contraceptive n’est pas une méthode de contraception, mais plutôt une méthode de contragestion (elle empêche l’ovulation).

La pilule contraceptive est à prendre chaque jour pendant 21 jours consécutifs puis 7 jours d’arrêt afin de prévenir l’ovulation. Ainsi, la femme ne sera plus enceinte. Toutefois, pour être sûr d’être protégé contre les IST (infections sexuellement transmissibles), il est possible de prendre une pilule combinée avec un spermicide qui consiste à éviter qu’il y ait du contact entre le sperme et le vagin ou entre le sperme et l’utérus. Pour plus d’information sur la contraception: http://www.choisirsacontraception.fr

Le préservatif

Le préservatif est un moyen de contraception très efficace. Cependant, il peut être difficile d’en trouver à l’étranger.

Il faut savoir que le prix du préservatif est assez élevé.

Il existe notamment des préservatifs gratuits distribués par les centres de planning familial ou encore les pharmacies. Ce sont des préservatifs qui sont mis à disposition sans aucun conditionnement et en toute discrétion.

Leur utilisation est entièrement gratuite, alors n’hésitez pas à aller vous renseigner auprès de votre centre de planning familial ou dans une pharmacie pour connaitre le lieu le plus proche de chez vous qui en dispose. Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, rendez-vous sur http://www.prevention-sexuelle.be/fr/moyens-de-contraception/preservatif/

L’abstinence

L’abstinence est une méthode contraceptive qui consiste à ne pas avoir de rapport sexuel. Cette méthode a l’avantage d’être sûre, car elle évite les risques de grossesse non-désirée. Dans le cas d’un couple où l’homme est infertile, l’abstinence permet de conserver un cycle menstruel régulier.

L’autre avantage de cette méthode contraceptive est qu’elle nécessite peu d’effort et d’investissement financier. En outre, elle peut être utilisée comme moyen de contraception pour un couple ayant des rapports sexuels réguliers et sans contraception. Elle constitue donc une solution de choix en tant que moyen contraceptif pour les couples qui souhaitent faire un enfant tout en contrôlant leur fertilité.

  • Il faut garder à l’esprit que cette méthode contraceptive n’est pas adaptée si vous avez des relations sexuelles très fréquentes.
  • Cependant, elle présente certains inconvénients :
    • Elle ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles.
    • Elle exige beaucoup d’efforts physiques et psychologiques.
    1. Apprendre à déguster les vins rouges (première partie)

      En conclusion, il faut savoir que ces méthodes ne sont pas fiables à 100%. Il existe des cas où les femmes peuvent être enceintes alors qu’elles pensent être protégées. Dans ce cas, la pilule du lendemain est une bonne solution.

      Méthodes naturelles

  • Les derniers articles