L’avenir des casinos en ligne en France : Google et ses méthodes de paiement sont-ils à considérer ?

Le marché francais des jeux d’argent a connu des évolutions très conséquentes ces dernières années, notamment après que l’État a renoncé à son monopole.

Dernier grand sujet sur lequel on ne finit pas de débattre, voire de fantasmer : les cryptoactifs et leurs conséquences sur les flux financiers, aux niveaux micro comme macro. Si les casinos qui supportent PayPal sont déjà nombreux, dans cette grande arène s’est aussi avancé un poids lourd (parmi d’autres qui s’y lancent aussi) : Google. Qu’en est-il de son systeme de paiement ? Faisons le bilan.

Le paysage français des jeux en ligne

La France peut s’enorgueillir de l’encadrement du jeu sur son “sol”. L’Autorité nationale des jeux (ANJ), anciennement Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) effectue un travail permanent qui assure à la fois la bonne santé de ce marché et, surtout, la sécurité des joueurs et l’équité des jeux qui sont proposés.

Tandis que le marché continue d’enfler et que les portefeuilles numériques deviennent banals, la voie s’ouvre donc naturellement pour des innovations favorisant des paiements à la fois simples, rapides et sécurisés, répondant évidemment aux exigences du droit français.

Les avantages des méthodes de paiement de Google

Google Pay s’impose de plus en plus comme devant devenir l’un des grands systèmes de référence. Dans le cadre des casinos, cela pourrait représenter plusieurs atouts :

  1. Rapide et pratique : l’avantage serait ici dans la facilité et la rapidite des transactions, ce qui est d’autant plus agréable lorsqu’il parle des jeux de casino, si propices aux microtransactions nombreuses.
  2. Sécurité renforcée : on parle ici de l’un des colosses de la cybersécurité, dont l’expérience et la fiabilité ne sont évidemment plus à prouver.
  3. Lutilisation facile sur smartphone : pour des jeux très utilisés sur mobile, une méthode de paiement elle-même naturellement développée pour ces plates-formes ne peut que paraître adaptée.

N’oublions cependant pas qu’il reste de grands défis :

  1. Questions juridiques : le droit français est très protecteur et nous n’allons pas nous en plaindre. La diffusion des méthodes nouvelles peut donc être laborieuse au départ, le temps que le législateur en encadre bien la pratique.
  2. Des limites d’acceptation : là encore, il faut le temps de la transition et tous les casinos ne vont pas accepter immédiatement la méthode de Google.
  3. Frais éventuels : Google Pay n’est certes pas payant, mais il conviendra d’examiner si les casinos prélèvent des frais et, si oui, lesquels le font.

Une acceptation générale de l’industrie

Google Pay semble d’autant mieux voué à s’imposer qu’il n’intéresse pas que les joueurs : il intéresse aussi beaucoup l’industrie, puisqu’il est évidemment l’héritier d’un savoir-faire désormais ancré dans l’histoire des nouvelles technologies.

Or, dans un domaine dans lequel les transferts d’argent sont nombreux, la sécurité est bien entendu une considération essentielle. Le paiement par mobile est en forte croisance depuis plusieurs années et représente désormais une solution de sécurité plus importante que la plupart des autres méthodes. De là l’intérêt qu’il y a, pour les industries, à se tourner vers des solutions rassurantes car éprouvées.

Quel avenir auprès des casinos en ligne ?

L’avenir paraît déjà écrit.

Plus de sécurité, plus de rapidité, une meilleure accessibilité et des joueurs satisfaits : la méthode est déjà globalement adoptée partout et les meilleurs casinos fiables proposent tous diverses méthodes de paiement en ligne qui sont parmi les plus modernes.

Qu’en sera-t-il de Google en particulier ? Quoique le secteur soit très concurrentiel, l’entreprise ne fait pas partie des GAFAM pour rien : elle a pour elle des argument de poids qui risquent fort de l’amener à s’emparer d’une grande partie du marché.

Notez cet article !