Ben Mazue

Le comité d’entreprise Lyreco, une source de bien-être pour les salariés !

Partager l'article

Le comité d’entreprise (CE) est une institution représentative du personnel, créée par la loi du 27 décembre 1968.

Il a pour objectif de permettre aux salariés de participer à la gestion des entreprises et de contribuer à l’amélioration des conditions de travail.

Le CE peut être mis en place dans toutes les entreprises qui emploient au moins 50 salariés.

Il est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Le CE est composé d’un secrétaire et d’un trésorier élus par les membres du personnel.

Ils sont assistés par un expert-comptable, un avocat ou un commissaire aux comptes.

comité d entreprise lyreco

Le comité d’entreprise de Lyreco est une structure représentative des salariés de l’entreprise

Le comité d’entreprise est une structure représentative des salariés de l’entreprise.

Le comité d’entreprise a pour but de permettre aux salariés d’une entreprise, de participer activement au développement économique et social de leur entreprise.

Il apporte des avantages à ses membres, tels que la prise en charge des frais liés à la vie familiale et les loisirs, ainsi qu’à leur famille.

Il est également possible pour le salarié qui souhaite se former de suivre une formation professionnelle ou personnelle grâce à un crédit-formation.

Les missions du comité d’entreprise peuvent être très variées. Elles peuvent aller du financement de projets culturels ou sportifs jusqu’au financement du logement social ou encore l’achat groupé d’aliments biologiques. Dans un cas comme dans l’autre, cela permet aux salariés un accès facilité au marché immobilier ce qui facilite grandement la rénovation immobilière et réduit les consommations d’énergies.

Le comité d’entreprise a pour mission de représenter les intérêts des salariés de Lyreco

Le comité d’entreprise a pour mission de représenter les intérêts des salariés de Lyreco.

Lorsque vous êtes salarié Lyreco, vous pouvez bénéficier d’avantages tels que le chèque vacances et les chèques cadeaux. Pour pouvoir prétendre au Chèque Vacances, il faut avoir travaillé à temps plein chez Lyreco durant une année civile.

Le montant du chèque dépend de la rémunération brute annuelle perçue par l’intéressé :

  • 16 % du plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS) pour un salaire inférieur ou égal à 1,5 fois le PMSS ;
  • 8 % du PMSS pour un salaire supérieur à 1,5 fois le PMSS.

Le comité d’entreprise est composé de représentants élus par les salariés

Oui, le comité d’entreprise est composé de représentants élus par les salariés. Cette instance peut être un avantage pour les petites entreprises.

Les représentants du personnel sont chargés de veiller au bon déroulement des activités sociales et culturelles dans l’entreprise.

Ils peuvent notamment organiser des voyages à prix réduit, des repas au restaurant ou encore assurer la gestion d’une bibliothèque et d’un centre multimédia. Par ailleurs, ils peuvent intervenir en cas de licenciement économique ou proposer une mutuelle aux salariés.

Le comité d’entreprise a pour attributions de participer à la gestion de l’entreprise

Le comité d’entreprise a pour attributions de participer à la gestion de l’entreprise, mais il est également en mesure de prendre des décisions stratégiques.

Le comité d’entreprise peut être amené à intervenir dans différents domaines :

  • La formation
  • L’emploi
  • Les conditions de travail et les relations sociales

Le comité d’entreprise a un rôle consultatif et peut être consulté sur toutes les questions relatives à la vie de l’entreprise

La loi de 2003 a créé le comité d’entreprise (CE) et lui a confié un rôle consultatif sur toutes les questions relatives à la vie de l’entreprise.

Il peut être consulté sur tous les sujets, qu’ils soient d’ordre économique, professionnel ou social.

Le CE peut également être saisi par une organisation syndicale représentative en cas de difficultés économiques dans l’entreprise ou pour examiner certains projets importants, comme par exemple un plan social ou un licenciement collectif.

Le CE dispose d’un budget qui se compose des cotisations des salariés et du patronat, mais il est libre de dépenser son budget comme bon lui semble.

Il peut financer ses activités par le biais de subventions, notamment pour organiser des formations destinées aux salariés et pour prévoir des actions culturelles et sportives.

Le CE doit obligatoirement être consulté avant toute modification substantielle des conditions de travail (réorganisation importante entraînant un bouleversement du contrat de travail, notamment). Par ailleurs, la consultation annuelle portant sur la politique sociale menée au cours de l’année précédente doit avoir lieu au moins une fois par an (avec possibilité d’une seconde réunion si nécessaire). Pour pouvoir prendre part aux réunions du comité d’entreprise, les organisations syndicales représentatives doivent disposer chaque année :

  • D’au minimum 10 % des voix exprimées au premier tour des élections professionnelles.
  • Ou 8% si elles sont reconnues représentatives.

Le comité d’entreprise a un rôle de contrôle sur la gestion de l’entreprise et peut saisir les tribunaux en cas d’abus

Le comité d’entreprise est une institution représentative du personnel qui a pour vocation principale de contribuer au bien-être des salariés. Pour ce faire, il dispose de différents moyens pour répondre à cet objectif :

Afin d’assurer un dialogue social entre les salariés et l’employeur, la loi prévoit que le comité d’entreprise doit être consulté sur la situation économique et financière de l’entreprise. De plus, il doit être informé des orientations stratégiques de l’entreprise et participer aux décisions importantes. Par ailleurs, le comité d’entreprise peut disposer de différents moyens pour exercer ses missions en matière économique et financière. Ainsi, il peut solliciter des informations concernant la situation économique et financière de l’entreprise par tout moyen (rapport annuel, rapport spécial…).

Il peut également formuler une demande auprès du chef d’entreprises ou directeur général afin qu’il communique certaines informations sur la situation économique ou financière de l’entreprise (situation conjoncturelle…).

Le comité d’entreprise peut saisir les tribunaux en cas d’abus caractérisés par l’employeur ou un membre du CSE (Comité Social Economique) ayant déjà fait usage des pouvoirs présents au sein du CSE. En revanche, il n’est pas possible de saisir les tribunaux en cas d’abus allant à l’encontre des intérêts collectifs des salariés.

Le comité d’entreprise est doté de moyens financiers et techniques pour accomplir sa mission

Même s’il n’existe aucune définition légale du comité d’entreprise, il est prévu par la loi de 2008.

Le comité d’entreprise est une institution représentative des salariés qui se traduit par le droit pour les membres de participer à la gestion des activités sociales et culturelles proposées par l’employeur.

Il permet aux salariés de bénéficier d’avantages sociaux et fiscaux, ainsi que d’un cadre propice à un dialogue social constructif.

Le comité d’entreprise dispose d’un droit d’information, d’investigation et de contrôle sur toutes les questions qui intéressent les salariés de l’entreprise

Le comité d’entreprise est une institution représentative du personnel.

Il a pour mission de veiller à l’application des conventions et accords collectifs applicables dans l’entreprise.

Le comité d’entreprise peut faire appel à un expert-comptable, afin qu’il réalise des études sur la situation économique et financière de l’entreprise et sur la politique sociale de cette dernière.

Il peut également demander des rapports sur les orientations stratégiques de l’entreprise, ou encore sur les conditions de travail et de vie au travail, ou encore sur la formation professionnelle. Enfin, le comité d’entreprise peut être consulté par le chef d’entreprise en matière de création ou suppression d’emploi, mais aussi en cas de licenciements pour motif économique.

Pour conclure, le comité d’entreprise est un outil de dialogue social qui permet aux salariés de la société d’être informés et consultés sur les questions économiques, sociales et culturelles concernant l’entreprise.

Les derniers articles