Ben Mazue

Préparer sa retraite dans l’entreprise – Maretraite Entreprise Com

Partager l'article

La retraite est un moment de la vie où l’on doit faire le point sur sa situation et réfléchir à ce que l’on veut faire de son temps libre.

Il peut s’agir d’une période de transition entre la vie professionnelle et la vie privée, mais aussi d’un nouveau départ pour une personne qui souhaite se reconvertir. Si vous êtes en pleine réflexion sur votre avenir, voici quelques conseils pour bien préparer votre retraite.

Définition de la retraite d’entreprise

La retraite d’entreprise est une retraite supplémentaire qui concerne les salariés de l’entreprise. Elle est facultative et elle n’est pas obligatoire.

Lorsque la convention collective le prévoit, les entreprises doivent verser un complément de retraite à leurs employés, par l’intermédiaire du plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco).

Il existe plusieurs types de plans d’épargne pour la retraite collectif :

  • Le plan d’épargne interentreprises (PEE) : il est obligatoire sous certaines conditions.
  • Le plan d’épargne pour la retraite collectif interentreprises, obligatoire ou non selon les entreprises
  • Le plan d’épargne pour la retraite collectif interentreprises en gestion pilotée

Dans quelles conditions peut-on bénéficier des lois Madelin? Les lois Madelin permettent aux entrepreneurs individuels et aux gérants majoritaires de bénéficier d’avantages fiscaux importants lorsqu’ils souscrivent à un contrat d’assurance-vie. Ces avantages fiscaux dépendent du type de contrat choisi par le chef d’entreprise.

Avantages de la retraite d’entreprise

Au départ de la retraite, le travailleur indépendant peut choisir entre plusieurs options en matière de retraite.

Il peut choisir de continuer à exercer son activité et percevoir sa pension, mais il n’est plus tenu d’effectuer des cotisations sociales.

Il peut également opter pour un cumul emploi-retraite, tout en recevant sa pension.

Le salarié retraité peut également demander le maintien partiel ou total de ses revenus, afin de conserver une certaine indépendance financière. Enfin, il peut continuer à travailler et percevoir une rémunération tout en bénéficiant des avantages liés à la pension lui permettant ainsi d’avoir un complément de revenus.

Démarche à suivre pour mettre en place une retraite d’entreprise

Pour évaluer la pertinence de la mise en place d’une retraite complémentaire, il convient de vérifier les différentes possibilités qui s’offrent aux salariés.

Il faut commencer par déterminer les besoins des personnes concernées. En effet, ceux-ci peuvent être très différents d’un employeur à l’autre. Pour une entreprise du secteur privé, il est important de définir le niveau de revenu auquel les bénéficiaires doivent avoir droit.

Ensuite, il faut calculer la rentabilité d’un système de retraite en analysant le coût par rapport aux ressources disponibles.

Il est possible que cette dernière soit inférieure au rendement escompté.

Si un tel système apparaît pertinent pour l’entreprise, il convient alors d’envisager son intérêt pour le salarié afin qu’il y adhère.

Il est aussi important de mesurer la réaction des collaborateurs face à une telle démarche et surtout leur motivation à y participer financièrement.

Comment calculer la retraite d’entreprise ?

Même si l’épargne salariale est un sujet d’actualité, il n’est pas toujours facile de comprendre le fonctionnement du système. De plus en plus d’entreprises ont recours aux dispositifs de retraite par capitalisation pour couvrir les besoins de leurs salariés.

Le cadre fiscal et social mis en place par la loi Fillon permet aux entreprises de proposer à leurs salariés une solution simple et attractive pour se constituer un complément de revenu qui sera versé lors du départ en retraite. Pour réussir son projet retraite, il est important de prendre certaines précautions :

  • Connaître les différents dispositifs et les conditions pour bénéficier des avantages sociaux
  • Savoir identifier ses objectifs financiers
  • Comparer les différentes solutions existantes

Quels sont les risques de la retraite d’entreprise ?

Les retraites d’entreprises sont souvent source de crainte, notamment pour les salariés qui travaillent depuis longtemps. Toutefois, il existe des solutions permettant de passer ce cap en douceur.

Il est important de bien se préparer avant la retraite afin d’élaborer un projet cohérent et réaliste. Nous vous conseillons de dresser une liste des différents aspects à considérer lorsque vous décidez de prendre votre retraite :

  • Vos besoins financiers
  • L’impact sur votre patrimoine
  • L’aspect fiscal

Quelles sont les conditions de la retraite d’entreprise ?

Les conditions de la retraite d’entreprise varient en fonction du statut de l’employé. En effet, le salarié bénéficie d’une retraite à la charge de son employeur lorsqu’il a atteint l’âge légal de départ à la retraite. De plus, il existe une possibilité pour les entreprises privées de proposer un plan « article 83 », qui permet aux cadres supérieurs et aux dirigeants d’entreprise de se constituer une rente viagère mensuelle.

Le montant des cotisations versé par le salarié est déterminée en fonction du salaire annuel brut soumis à cotisation.

La rémunération prise en compte pour le calcul des cotisations est limitée au plafond annuel de la sécurité sociale fixée à 40 524 euros en 2017.

Les taux effectifs des cotisations sociales sont égaux à 20% sur les tranches 1 et 2 (jusqu’à 8 fois le plafond annuel) et à 30% sur les tranches 3 et 4 (de 8 fois jusqu’à 28 fois le plafond).

L’employeur verse au salarié une indemnité correspondant à 50% du montant des cotisations versée par ce dernier.

Il s’agit donc d’un système qui implique une réserve financière importante pour l’entreprise puisque ce type d’assurance doit être financée par les fonds propres ou par un emprunt bancaire.

  • Lorsque le salarié prend sa retraite, il demandera alors son capital constitué.
  • Lorsque vous mettez un terme aux activités que vous exercez pendant votre carrière professionnelle, vous n’êtes pas considérés comme étant inactif.

    Avantages et inconvénients de la retraite d’entreprise

    La retraite d’entreprise permet à un salarié de se constituer une rente mensuelle ou annuelle.

    Il peut s’agir d’un complément de revenus, voire d’une alternative au système des retraites classiques. En effet, la retraite d’entreprise est une solution qui offre différents avantages pour le salarié et l’employeur, notamment en termes de fiscalité. De plus, il existe différentes formules qui permettent aux entreprises de choisir celle qui convient le mieux à leurs besoins.

    La retraite d’entreprise se déroule en deux temps :

    • Le versement du capital par l’employeur
    • Le versement des prestations par la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou la caisse régionale.

    Exemples de retraites d’entreprise

    Les retraites d’entreprise peuvent être de différentes natures.

    Il est possible de déterminer quatre types de retraites d’entreprise : la retraite par capitalisation, la retraite par prestation, la retraite par annuités et la retraite mixte.

    La première consiste à verser des cotisations auprès d’une institution financière pour constituer un capital lors du départ en retraite. Cette solution permet à l’employeur de s’assurer une certaine stabilité financière et économique, tout en offrant un revenu régulier au salarié.

    Le type de prestation varie selon les institutions choisies par l’employeur.

    L’employeur peut proposer un revenu fixe ou variable, trimestriel ou mensuel.

    Les versements peuvent être effectués directement à l’intéressé ou au bénéficiaire via un compte individuel bloqué pendant toute sa carrière professionnelle.

    La seconde a pour objectif principal le versement d’une rente viagère destinée à maintenir le niveau de vie du salarié après son départ en retraite.

    L’employeur dispose alors d’un outil supplémentaire pour fidéliser ses salariés, notamment ceux qui souhaitent amorcer une réduction progressive de leur temps de travail avant leur départ en retraite et conserver une certaine qualité de vie (les femmes ayant eu plusieurs emplois présentant souvent ce risque).

    La troisième permet aux intéressés d’obtenir une pension mensuelle issue des cotisations accumulées durant toute leur carrière professionnelle.

    En conclusion, la retraite n’est pas une fin en soi, mais le début d’une nouvelle vie. La retraite est un moment de réflexion pour savoir ce que l’on veut faire de sa vie. C’est aussi le moment où l’on peut se consacrer à ses passions et hobbies (sport, lecture, musique…). C’est aussi un moment où l’on peut profiter de la famille et des amis.

Les derniers articles