Ben Mazue

Solutions de soudage pour l’industrie

Partager l'article

Une entreprise de soudure est une société qui réalise des travaux de soudure. Elle peut être spécialisée dans un domaine particulier comme la chaudronnerie, la tuyauterie ou l’assemblage.

Il existe également des entreprises de soudure généralistes qui réalisent des travaux de soudure pour le compte d’une autre entreprise. Dans cet article, nous allons voir comment choisir une entreprise de soudure et quelles sont les étapes à suivre pour faire appel à elle.

L’entreprise de soudure : qui sommes-nous ?

L’entreprise de soudure est une entreprise qui effectue des travaux de soudure pour les industriels. Cette activité est soumise à la réglementation du code du travail, mais aussi à celle du code de l’environnement.

Le secteur du soudage regroupe plusieurs activités telles que le soudage par point, le soudage par faisceau d’électrons et le soudage par ultrasons.

entreprise de soudure

La soudure, un métier d’avenir

La soudure est un métier qui a souvent mauvaise réputation, car il est associé à des risques de blessures et d’accidents mortels. Pourtant, c’est un métier très enrichissant qui permet de gagner sa vie tout en se formant aux différentes techniques existantes.

Il n’y a pas que la soudure à proprement parler, ce qui demande beaucoup de connaissances techniques et pratiques.

La soudure peut être une activité lucrative pour le professionnel qui s’installe à son compte ou pour l’ingénieur spécialisé dans les domaines du nucléaire ou encore de l’aéronautique. Si vous souhaitez profiter d’une activité complète et passionnante, alors la soudure peut vous convenir parfaitement. En effet, en plus des compétences techniques indispensables, il faut posséder une bonne condition physique et avoir le goût du travail manuel. Cependant, les offres d’emploi concernent principalement des postes comme monteur-soudeur ou chaudronnier-soudeur.

La formation pour exercer cette profession est relativement courte (environ 600 heures), mais elle n’est pas reconnue officiellement comme étant un diplôme professionnel au sens strict du terme.

Il existe nombreux organismes proposant des formations en soudage :

  • Formations générale
  • Formations spécifiques

Les différents types de soudure

Les soudeurs utilisent des procédés de soudage pour connecter ensemble des pièces métalliques. Pour ce faire, ils utilisent une panoplie d’outils et de matériaux tels que la baguette à souder, l’électrode ou le fil fourré.

Les différents types de soudure? Il existe trois principaux types de soudure, soit la soudure par friction ou par fusion, la brasure et le brasage.

La soudure par friction est réalisée en appliquant une pression entre les pièces à assembler. Dans le cas où ces dernières ne possèdent aucune résistance au frottement, alors elles peuvent être jointes l’une à l’autre. Cette technique n’est pas très efficace sur les pièces métalliques car elle ne fait que créer un contact électrique entre les métaux sans vraiment les fondre ni les souder ensemble.

La brasure est un autre type de soudure qui consiste à fondre ensemble plusieurs métaux qui ont une bonne conductibilité électrique comme l’argent et le cuivre. De plus, son point de fusion se situe entre 450 °C et 950 °C (850 °C étant la température maximale).

Le brasage est un type de brasure qui consiste à chauffer plus rapidement les pièces à joindre afin qu’elles ne collent pas trop longtemps ensemble. Ce procédé permet donc d’obtenir une meilleure connexion entre eux grâce au chauffage intense des pièces avant qu’elles ne se refroidissent.

Les matériaux que nous pouvons souder

Les matériaux que nous pouvons souder sont principalement l’acier, les alliages d’aluminium et le cuivre.

Il existe aussi des machines qui permettent de souder différents types de plastiques, comme le PVC. Pour les petites opérations de soudures sur des pièces métalliques, il est possible d’utiliser un poste à soudure à l’arc ou électrique. Cette technique permet de réaliser des soudures en utilisant une pince portative et un fil fourré.

Les postes à arc peuvent être manuels ou semi-automatiques.

Le temps d’exécution varie généralement entre 5 et 15 secondes par cycle et la puissance du courant dépend du type d’arc utilisé (courant continu ou alternatif). En revanche, pour réaliser des soudures plus complexes sur des pièces métalliques importantes, il vaut mieux se tourner vers une machine semi-automatique (MIG/MAG) qui sera plus rapide que le poste à arc manuel. De plus, cette technique ne nécessite pas l’emploi d’un flux pour protéger la zone de soudage et permet donc une meilleure productivité grâce à sa rapidité et son confort d’utilisation.

Les avantages de la soudure

La soudure est une activité qui nécessite des connaissances techniques. Elle permet de créer des liens métalliques entre deux pièces ou encore plusieurs parties d’un objet métallique.

La soudure peut être réalisée par divers procédés, en fonction du matériau à souder et de l’application souhaitée.

Il existe différentes méthodes de soudage : la soudure à l’arc électrique (soudures TIG et MIG), la soudure plasma, le brasage, le brasure… Chaque procédé a des avantages et des inconvénients propres. En fonction du type d’opération que vous allez réaliser sur votre pièce ou objet, il sera important de choisir la technique appropriée pour obtenir un résultat optimal.

Vous pouvez utiliser ces techniques en atelier chez vous ou directement sur chantier.

Les principaux avantages de la soudure: – La possibilité d’effectuer des soudures très précises

  • Les soudures bien positionnées augmentent les chances d’obtenir une étanchéité complète
  • La facilités des opérations
  • Le gain de temps

.

La soudure, un métier passionnant

Au fil des années, la soudure est devenue un métier très demandé.

L’un des rares secteurs qui embauche facilement.

La soudure permet de faire face à une multitude de situations. Elle peut intervenir dans le secteur industriel, pour la construction navale, sur les sites pétroliers et gaziers ainsi que dans l’industrie automobile ou aéronautique. De nombreuses entreprises proposent des formations et des emplois en matière de soudure.

La soudure est un métier qui permet à tout le monde d’en bénéficier, puisqu’elle ne nécessite pas forcément un diplôme spécifique. Bien que les salaires soient variables selon les postes occupés et la région, ils restent corrects si on prend en compte le temps consacré au travail et aux déplacements inhérents à ce type de poste.

Comment devenir soudeur ?

Pour devenir soudeur, il faut savoir que ce métier est très polyvalent.

Il peut être exercée en atelier ou sur un chantier.

Le soudeur utilise différents procédés tels que le soudage à l’arc, au plasma et par friction.

Le métier de chaudronnier demande également des compétences en matière de lecture de plans et d’utilisation de logiciels spécifiques.

Il est important d’être patient et attentif pour réussir à souder les pièces entre elles avec précision. Pour exercer ce métier, il convient d’avoir une bonne condition physique, car le soudeur travaille debout la plupart du temps.

Il doit également faire preuve de rigueur et avoir une bonne capacité d’analyse afin de ne pas commettre d’erreurs qui pourraient mettre sa vie en danger ou celle des autres personnes présentes sur les lieux du sinistre.

Le métier nécessite aussi une bonne connaissance des normes et règles de santé et sécurité au travail afin d’intervenir sans risque sur un site industriel ou à proximité immédiate de celui-ci.

  • Être habile manuellement
  • Savoir utiliser des outils
  • Être concentré

Les entreprises de soudure en France

Il y a environ une douzaine d’années, les entreprises de soudure étaient des PME travaillant sur des pièces uniques ou de petites séries. Elles ont progressivement été supplantées par les entreprises spécialisées dans la fabrication de pièces unitaires et de petites séries. Aujourd’hui, on distingue trois grandes catégories d’entreprises de soudage : les entreprises artisanales, dont l’activité est principalement orientée vers le marché local et qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 100 millions d’euros;les sociétés internationales, essentiellement actives à l’exportation et dont le chiffre d’affaires est supérieur à 100 millions euros;les sociétés européennes ou françaises spécialisés dans la fabrication de produits complexes (avions, automobiles, bateaux…).

Les sociétés spécialisés dans la fabrication de produits complexes représentent ainsi plus du quart du chiffres d’affaire total du secteur.

Lorsque l’on parle d’une sociétés de soudure en France on pense souvent aux industries métallurgiques ou au secteur naval. Mais il existe beaucoup d’autres possibilités pour se lancer comme par exemple les entreprises qui font de la maintenance industrielle pour des grands groupes industriels ou encore celles qui effectuent du prototypage rapide pour des constructeurs automobiles.

En conclusion, l’entreprise de soudage est un secteur très vaste qui regroupe tous les métiers du soudage et travail des métaux. Cela va du soudeur au chaudronnier, en passant par le serrurier, le ferronnier ou encore le menuisier. Le secteur a connu une croissance importante ces dernières années grâce à la mondialisation et la délocalisation des entreprises vers les pays à bas coût de main d’œuvre.

Les derniers articles