Déchets informatiques : où jeter un ordinateur qui ne fonctionne plus ?

Partager l'article

Les déchets informatiques sont une préoccupation grandissante et représentent une menace pour l’environnement. Les ordinateurs et autres appareils électroniques usagés sont une source importante de ces déchets. Alors que les résidents et les entreprises sont de plus en plus conscients de la nécessité de disposer de manière responsable des matériaux informatiques, de nombreuses personnes se demandent où jeter un ordinateur qui ne fonctionne plus. Dans cet article, nous allons examiner les différentes options disponibles pour la gestion des déchets informatiques et discuter des avantages et des inconvénients de chacune. Nous examinerons également les options de recyclage et les moyens de trouver un centre de recyclage près de chez vous. Enfin, nous discuterons des moyens de réutiliser les ordinateurs et les composants informatiques usagés pour en faire des cadeaux utiles et pratiques.

Le réemploi des appareils informatiques est une façon d’empêcher certains composants toxiques et polluants de s’échapper dans l’environnement. Un PC qui a atteint la fin de sa vie ne devrait pas être jeté à l’extérieur ; il est possible de le réutiliser ou de le réutiliser à d’autres fins. En France, par exemple, on estime que le poids des déchets informatiques par foyer est de 21 kg/an, ce qui est important pour causer des problèmes environnementaux. Mais que faire si un ordinateur ne fonctionne plus ? Comment et pourquoi recycler des appareils informatiques ? Toutes les informations dont vous avez besoin sont dans cet article.

Qu’est-ce qui est un Déchet Informatique ?

Un déchet informatique est tout matériel ou équipement informatique terminé. Il fait partie des Produits Électriques et Électroniques en Fin de Vie (PEEFV) ou des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (D3E ou DEEE).

Les DEEE comprennent des ordinateurs, des appareils photo, des appareils électroménagers, des téléphones portables, des jeux électroniques et bien d’autres encore. Le D3E est un système d’élimination des déchets décrété par la loi du 13 août 2005 (pour les déchets professionnels) et du 15 novembre 2006 (pour les déchets ménagers).

Cette réglementation se focalise particulièrement aux fabricants de ces équipements électroniques et électriques. Le but est de les obliger à mettre en place une meilleure fin de vie ou élimination de leurs produits. Les fabricants sont tenus d’organiser le recyclage des produits électroniques/électriques en fin de vie.

Les bienfaits du recyclage des déchets informatiques

Il est indéniable que l’utilisation de pièces électroniques et électriques a un impact néfaste sur l’environnement. C’est pourquoi le reconditionnement des déchets informatiques est devenu une nécessité. Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles il est essentiel de recycler vos vieux équipements informatiques.

Lutter contre la pollution

La plupart des composants informatiques contiennent des matériaux et métaux toxiques et non biodégradables qui sont nocifs pour l’environnement. Le plomb, le plastique, le nickel, le cuivre, le palladium, le chrome et d’autres substances figurent parmi les principaux polluants. Le tri et le traitement des déchets informatiques permettent de préserver l’environnement.

Créer des emplois

Le recyclage des déchets informatiques conduit à la création de nouveaux emplois dans le secteur de l’industrie et de la transformation. Les matériaux récupérés sont très souvent réutilisés dans différents secteurs industriels, notamment dans l’automobile. Ils sont aussi employés dans le secteur informatique pour fabriquer de nouveaux câbles et composants. De plus, le recyclage aide à recruter une main-d’œuvre qualifiée dans le secteur de la transformation et à créer des emplois.

Respecter la législation

Outre la protection de la santé et de l’environnement, le recyclage des déchets informatiques est une obligation légale pour les entreprises qui produisent ces équipements. Les lois du 13 août 2005 et du 15 novembre 2006 portant sur l’élimination des déchets régissent l’application de ces obligations. En outre, la directive européenne 2002/96/CE vise à améliorer le recyclage des équipements électroniques et électriques.

Où jeter un ordinateur en panne ?

Vous avez plusieurs possibilités pour vous défaire d’un ordinateur qui ne fonctionne plus à la suite d’une défaillance ou d’une infection par un virus. Votre choix dépendra de votre endroit, du motif pour lequel vous souhaitez vous débarrasser de votre matériel ou encore de ce que vous attendez en échange de ce geste.

Les parcs à conteneurs et les déchetteries

Si votre PC est cassé et que vous n’envisagez pas d’en acheter un autre, jetez-le dans un parc à conteneurs. Ou bien visitez la déchetterie la plus proche pour jeter votre machine. Cette opération est gratuite et permet de préserver l’environnement ainsi que de vous débarrasser de cet appareil informatique.

Les magasins

Certains magasins aident les usagers à se défaire de leur ordinateur en panne. Ils proposent des bacs ou des sacs de collecte pour les déchets informatiques. Que vous alliez acheter un nouveau PC ou pas, les magasins sont des sites de ramassage à proximité.

Les distributeurs

Si votre ordinateur ne peut plus être réparé et que vous souhaitez le remplacer par un neuf, rendez-vous chez un distributeur. Ces professionnels sont tenus de collecter vos équipements usagés lorsque vous faites un achat. Il s’agit de la reprise « 1 pour 1 ». Vous trouverez des magasins spécialisés ou des points de livraison qui proposent cette opération.

La revente ou le don

Si votre matériel est réparable malgré sa panne, vous pouvez le vendre ou le donner. Commencez par le réparer puis vendez-le sur des sites de vente en ligne. Vous pouvez aussi recourir aux réseaux sociaux pour vendre votre ancien ordinateur en état de marche. Si vous souhaitez le donner, vous pouvez le faire à un proche qui en a besoin, dans une collecte solidaire ou à une association.

Recyclage

Qu’est-ce à faire avant de recycler ou donner son PC ?

Vous pouvez récupérer des composants de votre ordinateur même s’il ne fonctionne pas. Avant de recycler ou de donner votre ordinateur, vous devez :

Extraire vos données

Vos données personnelles sont stockées sur le disque dur. Même si votre ordinateur ne fonctionne pas, vos données y sont toujours. Commencez par retirer le disque dur de l’appareil et conservez-le en lieu sûr. S’il faut le détruire, installez-le dans une autre machine avant de récupérer ou d’effacer vos données. Vous pouvez ensuite le jeter, le revendre ou le donner. 

Nettoyer le PC

Prenez le temps de nettoyer votre ordinateur avant de le jeter, de le donner ou de le revendre. Utilisez pour cela une lingette humide pour essuyer toute la machine, ainsi que ses accessoires. Utilisez un vaporisateur pour pulvériser les saletés et la poussière incrustées dans le clavier ou un aspirateur dédié à ce type de tâche pour les ordinateurs portables. Si vous avez une unité centrale, nettoyez-la avec votre vaporisateur pour enlever la poussière.

Choisir le bon mode de recyclage

Après avoir extrait vos données personnelles et nettoyé l’ordinateur, choisissez le mode de recyclage. Choisissez l’une des options mentionnées ci-dessus en fonction de l’état de l’appareil et de vos projets. Il existe plusieurs points de collecte et chaque point de collecte s’adapte à une situation de recyclage spécifique.

Qu’en est-il du recyclage des PC ?

La gestion des déchets informatiques requiert une expertise particulière. Il s’agit d’un processus qui se divise en 4 étapes distinctes, à savoir : la collecte, le tri, la transformation et la revalorisation.

Collecte

Les anciens PC sont disponibles dans divers lieux, y compris les magasins, les associations, les réseaux solidaires, les réparateurs, les parcs à conteneurs et les distributeurs. Les machines collectées sont stockées dans un centre de traitement dédié.

Tri

Cette opération s’effectue dans les centres de traitement. Les PC sont alors démontés et les matériaux recyclables des pièces réutilisables sont séparés, ainsi que les composants électroniques des autres pièces.

Transformation

Les composants sont ensuite regroupés par catégorie, puis subissent une transformation adéquate. Les matières polluantes et non réutilisables sont dépolluées par extraction des fluides et des composants dangereux.

Réutilisation

Les pièces et composants récupérés sont alors redirigés vers la fabrication de nouveaux PC ou autres équipements informatiques.

Réparation d'un ordinateur

Comment recycler des matériels informatiques usagés ?

Vous avez des caméras sportives, des videoprojecteurs, des batteries solaires portables ou autres équipements informatiques à recycler ? Voici plusieurs solutions qui s’offrent à vous :

Passer par un prestataire spécialisé

Des entreprises spécialisées dans le recyclage des déchets électroniques et électroniques se proposent pour prendre en charge vos matériels usagés. Vous trouverez des prestataires et des structures spécialisées sur Internet, tels que le centre EMMAÜS et le centre DEEE.

Faire un dépôt dans des endroits adaptés

Si vous ne souhaitez pas passer par un prestataire spécialisé, déposez vos matériels usagés dans des magasins, des déchetteries, des distributeurs et autres endroits adaptés. Vous aurez droit à un dépôt gratuit en journée ouverte.

Faire un don

Si certains de vos matériels informatiques défectueux sont réparables / réutilisables, vous pouvez les offrir en don aux associations humanitaires. Avant toute chose, n’oubliez pas de procéder à un nettoyage et/ou à une réparation du matériel que vous souhaitez donner.

Bénéficier du service de reprise « 1 pour 1 »

Lorsque vous achetez un nouvel équipement informatique, profitez de l’occasion pour vous débarrasser de l’ancien. Les magasins informatiques sont obligés de proposer un service de reprise « 1 pour 1 », gratuitement, même pour les achats à distance.

Astuce vidéo : ce qu’il faut conserver avant de jeter un PC

Question 1 : Où puis-je jeter un ordinateur qui ne fonctionne plus ?

Réponse : Vous pouvez jeter un ordinateur qui ne fonctionne plus dans une déchetterie spécialisée dans le traitement des déchets informatiques.

Question 2 : Quels sont les risques si je ne jette pas mon ordinateur dans une déchetterie spécialisée ?

Réponse : Si vous ne jettez pas votre ordinateur dans une déchetterie spécialisée, il y a un risque que le matériel contienne des substances nocives qui peuvent être nocives pour l’environnement et la santé humaine.

Question 3 : Quels sont les avantages de jeter mon ordinateur dans une déchetterie spécialisée ?

Réponse : Les avantages de jeter un ordinateur dans une déchetterie spécialisée sont nombreux. Ces déchetteries sont spécialisées dans le traitement des déchets informatiques et peuvent garantir que le matériel est correctement recyclé ou traité afin de minimiser son impact sur l’environnement.

Notez cet article !

Les derniers articles