Qu’est ce qu’un hacker ou pirate informatique ? Définition et techniques de piratage

L’ère numérique a révolutionné le monde de l’informatique et de la cybersécurité. La technologie évolue rapidement et avec elle, de nouvelles menaces et vulnérabilités sont découvertes chaque jour. Les hackers ou pirates informatiques sont à l’origine de nombreuses attaques contre les systèmes informatiques et il est important de comprendre qui ils sont et ce qu’ils font. Dans cet article, nous allons approfondir la signification de hacker ou pirate informatique ainsi que les différentes techniques de piratage qu’ils utilisent. Nous aborderons également les moyens de se protéger contre ces attaques.

Découvrez ce qu’est réellement un pirate informatique ! Connu sous le terme de hacker, cet individu est souvent imagined comme un voleur de données à des fins financières. Mais quelles sont les informations à connaître à propos d’un hacker ? Découvrez quelques réponses ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un hacker ?

Un hacker est quelqu’un qui pratique le hacking. C’est-à-dire, s’introduire dans des réseaux informatiques et des appareils mobiles. D’une autre façon, le hacking est l’utilisation des technologies et des connaissances pour contourner des défis.

Le hacker est une personne qui connaît les technologies et les systèmes d’exploitation des ordinateurs et des logiciels informatiques. En d’autres termes, ils cherchent des failles dans les systèmes de sécurité. Avec l’augmentation des cyberattaques, les compétences des hackers sont désormais très recherchées pour améliorer la protection des réseaux et de la navigation sur Internet.

Les différents genres de pirates informatiques

Le terme « hacker » a vu le jour peu de temps après la Seconde Guerre mondiale et s’est popularisé dans les années 1980. Avec l’accès au public aux ordinateurs, la quantité de hackers a fortement augmenté, entraînant la spécialisation de leurs talents.

Hackers éthiques ou White hat hackers

Ces pirates informatiques ne sont pas les plus connus, mais ils sont très nombreux et mènent des activités légales. Les entreprises peuvent leur demander de :

  • détecter ou identifier les failles de sécurité ;
  • renforcer ces systèmes de sécurité ;
  • prévenir les fuites de données par la pénétration d’un autre pirate.

La plupart du temps, ils sont embauchés par une entreprise, mais peuvent aussi être des travailleurs indépendants. Ils sont affectés au service cybersécurité.

Types de hackers : white, grey ou black hat !Types de hackers : white, grey ou black hat !

Cybercriminels ou Black hat hackers

Ils sont ceux dont les médias parlent le plus. Ils entrent dans un système pour voler des données ou modifier des informations à des fins illégales. Ils s’introduisent dans le réseau de sécurité d’un système informatique en injectant des virus, ou logiciels malveillants. Parfois, ils choisissent même de vendre leurs informations sur le Web sombre.

Grey hat hackers

Ces pirates se situent entre les hackers blancs et les hackers noirs. Leur devise est de pirater d’abord et de demander l’autorisation ensuite. La frontière entre l’illégalité et la légalité est donc très mince. Il arrive que cette pratique se termine par un recrutement par l’entreprise ciblée.

Piratage informatique : Les moyens de hacking

Selon leur objectif, les pirates informatiques peuvent se servir de différentes techniques. On peut notamment citer :

  • L’hameçonnage ou phishing (en anglais) qui consiste à inciter la cible à partager ses mots de passe ou données bancaires. Le but est de récupérer ces informations à des fins précises. Les courriers électroniques sont le moyen le plus utilisé pour mener cette attaque ;
  • Le vol de DNS qui permet de modifier les informations DNS pour rediriger un nom de domaine vers une adresse IP détenue par le pirate et non pas celle souhaitée. Ce procédé peut aboutir à une usurpation d’identité ;
  • Le vol des cookies qui sont des petits fichiers permettant aux sites internet de mémoriser vos paramètres (mots de passe, données bancaires, etc.). Le pirate peut alors usurper votre identité et entreprendre des actions à votre place, notamment auprès de votre banque ;
  • L’injection SQL qui est l’introduction d’une ligne de code dans un site web. Cette méthode est fréquemment utilisée par les cybercriminels pour copier, modifier ou altérer la base de données. De ce fait, il est possible de voler des identités ou de provoquer des graves problèmes financiers à l’entreprise visée ;
  • L’attaque DDoS qui est une attaque par déni de service distribué qui vise à surcharger un site web ou une application en ligne avec un grand nombre de connexions simultanées. Sans protection adéquate, le serveur peut devenir lent et parfois même inutilisable pour les vrais utilisateurs ;
  • Le cheval de Troie qui est un virus informatique camouflé le plus souvent dans des fichiers d’installation de type .exe. Les utilisateurs pensant installer un logiciel licite téléchargent et installent à leur insu un logiciel espion sur leur ordinateur. Le pirate peut alors prendre le contrôle de l’ordinateur, copier ou supprimer des documents à sa guise.

Comment protéger votre ordinateur des cybercriminels ?

Comme vous le savez, les pirates informatiques ont la capacité d’utiliser les technologies à leur avantage, et parfois à votre détriment… C’est pourquoi il est important de protéger votre ordinateur contre eux. Suivez les 6 conseils de la vidéo ci-dessous pour vous préserver des hackers.

Ne vous inquiétez pas, en appliquant les bons usages et en appliquant quelques principes de cybersécurité, vous pourrez éviter la plupart des attaques. Les pirates informatiques n’aiment pas perdre leur temps, et avec la grande quantité d’informations disponibles sur le web, ils préfèrent passer à autre chose s’ils trouvent une porte fermée.

Comment apprendre le hacking ? Découvrez les bases du piratage !

Vous aimeriez devenir hacker ? Sachez qu’il n’y a pas de cursus dédié à cela ! La plupart des cyber-pirates sont des passionnés autodidactes. Pour en savoir plus et apprendre les premiers pas, suivez le guide de la vidéo ci-dessous pour débuter en hacking.

Vous connaissez maintenant ce qu’est un hacker. En dépit de la croyance populaire, les hackers sont très utiles pour améliorer les technologies numériques. La sécurité actuelle de l’internet est le fruit de leur expertise. Il est possible d’apprendre le hacking de façon légale. Il y a même des formations à ce sujet sur Internet.

Q1: Qu’est-ce qu’un hacker ou pirate informatique ?

R1: Un hacker ou un pirate informatique est une personne qui utilise les technologies et les techniques de piratage pour entrer illégalement dans des systèmes informatiques, des réseaux et des bases de données pour obtenir des informations ou des fichiers confidentiels.

Q2: Quelle est la définition du piratage informatique ?

R2: Le piratage informatique est le processus d’accéder à un système informatique ou à des données sans l’autorisation des propriétaires. Il peut être effectué à des fins d’espionnage, de vol ou de sabotage.

Q3: Quels sont les principaux types de techniques de piratage ?

R3: Les principales techniques de piratage sont le piratage par mot de passe, le piratage par déni de service, le piratage par injection SQL, le piratage par déni de service distribué, le piratage par force brute et le piratage par phishing.

Notez cet article !