Ben Mazue

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte sans en avoir envie

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte sans en avoir envie

Partager l'article

Pour ne pas tomber enceinte, il faut respecter un certain nombre de règles.

La première est d’avoir une vie sexuelle régulière et épanouie.

Il faut également avoir des rapports protégés, c’est-à-dire avec un préservatif. Ensuite, il faut bien connaître son corps et ses cycles pour savoir quand on ovule. Pour cela, il existe des tests d’ovulation ou encore des applications qui permettent de calculer les jours d’ovulation. Mais si vous souhaitez être sûre à 100% sans avoir à utiliser ces moyens là, voici comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte sans en avoir envie.

COMMENT CALCULER SA PÉRIODE D OVULATION

Les méthodes contraceptives les plus efficaces pour ne pas tomber enceinte

Les méthodes contraceptives sont nombreuses, et il est important de connaître les plus efficaces pour ne pas tomber enceinte.

Il existe toutefois des méthodes qui s’avèrent moins fiables que d’autres.

Le choix d’une contraception doit être adapté à la situation de chaque femme. Si vous avez des rapports sexuels régulièrement, si vous souhaitez avoir un enfant ou si vous voulez simplement utiliser une méthode contraceptive, voici quelques informations utiles sur les différents types de contraceptions disponibles.

Les contraceptifs oraux combinés: Ils regroupent trois hormones (oestrogène et progestatif) qui agissent ensemble pour empêcher l’ovulation et donc la fécondation.

Ils peuvent être pris quotidiennement ou par période selon le type de pilule choisie :

    • Les pilules combinées contiennent du lévonorgestrel ou du levonorgestrel seul.
    • Les pilules microdosée contiennent également du lévonorgestrel.
  • Les pilules progestatives agissent directement sur le système hormonal.

Comment compter les jours pour ne pas tomber enceinte sans en avoir envie

Les risques de tomber enceinte sans le vouloir

Lorsqu’on souhaite avoir un bébé, il est important de savoir qu’il y a des risques que la grossesse ne se passe pas comme prévu.

Il est donc primordial de connaître les moyens à prendre pour éviter d’avoir un enfant sans le vouloir, ou au moins d’être prévenue en cas de problème.

La première chose à faire lorsque l’on veut tomber enceinte est de respecter scrupuleusement le calendrier des rapports sexuels. Si vous arrêtez de prendre votre pilule contraceptive, il faut attendre trois jours avant de passer à la prochaine plaquette. Cela permettra aux spermatozoïdes et aux ovules de se rencontrer et donc d’avoir une chance d’être fécondés. Si vous êtes sous contraceptifs hormonaux, ces pilules contenant des œstrogènes et/ou progestatifs ont pour effet de réduire le flux sanguin vers l’ovaire afin que celui-ci n’expulse pas son ovule. Cela empêche ce dernier de remplir sa fonction : être fécondé par un spermatozoïde et former ensuite un embryon qui deviendra bientôt une cellule qui va constituer le futur bébé.

Comment éviter la grossesse sans le vouloir ?

Les facteurs qui influencent la fertilité

Les facteurs qui influencent la fertilité sont nombreux.

La qualité de l’ovulation est un élément déterminant dans le processus de fécondation. Un ovule ne peut être fécondé que par un spermatozoïde, et ce, qu’il soit issu des testicules du conjoint ou d’un donneur. En dehors des facteurs hormonaux, les caractéristiques physiques (taille, forme, poids…) jouent aussi un rôle prépondérant dans la fécondabilité de l’ovule.

Les hommes dont la morphologie est proche de celle de la femme auront plus de chances d’être féconds que ceux dont le corps masculin est diffère du corps féminin. On sait également que les personnes en surpoids ont une moindre chance d’avoir des enfants à cause des risques accrus pour leur bien-être et celui du futur bambin.

La période la plus fertile d’une femme

La période la plus fertile de la femme est le mois d’avril. C’est durant cette période que l’ovule est mature et prêt à être fécondé. Si vous souhaitez avoir un enfant, il suffit de faire des rapports sexuels fréquents au moment où les spermatozoïdes sont le plus actifs.

Le jour du cycle qui précède immédiatement l’ovulation, il faut éviter toute activité physique intense afin de ne pas perturber ces spermatozoïdes.

Les moyens de contraception les plus courants

Les moyens de contraception les plus courants? La pilule, le préservatif et l’implant sont les trois moyens de contraception les plus utilisés par les françaises. Environ 20% des femmes utilisent un autre moyen de contraception.

La contraception hormonale

La contraception hormonale est un moyen de contraception féminin qui consiste à bloquer l’ovulation ou à empêcher la nidation de l’œuf dans l’utérus. Elle permet ainsi d’éviter une grossesse non désirée.

Il existe plusieurs types de contraceptifs hormonaux, dont les pilules contraceptives et le stérilet hormonal.

La pilule contraceptive est composée d’hormones artificielles qui permettent de bloquer la production des hormones sexuelles chez la femme.

Le stérilet hormonal se présente sous forme de dispositif intra-utérin (DIU) et agit comme un petit réservoir contenant une hormone semblable à celle que produit la glande hypophysaire (pituitaire).

La durée du traitement dépend du type de contraceptif hormonal utilisé.

Les pilules contraceptives peuvent être prises pendant 21 jours consécutifs, suivies par quatre jours sans pilule, puis remplacées par une nouvelle plaquette pour 21 autres jours consécutifs. Pour obtenir un DIU hormonal, il vous suffit simplement d’aller en pharmacie avec votre ordonnance sur les bras et de demander au pharmacien le modèle souhaité parmi les différents modèles proposés.

Le DIU est ensuite inséré par votre gynécologue ou votre mère sage-femme en passant par le vagin ou en passant par l’anus si vous optez pour ce type de dispositif intra-utérins (DIU). Ce type de contraception est également appelée « stopper la glaire » car elle empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule via le col utérin grâce aux hormones qu’il contient et donc provoque une absence totale d’ovulation.

  • Les avantages
  • Elle

En conclusion, pour ne pas tomber enceinte, il faut éviter de faire des rapports sexuels non protégés et penser à la contraception. En effet, les spermatozoïdes peuvent rester dans le corps pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Il est donc conseillé de mettre un préservatif pour éviter tout risque de grossesse non désirée.

Ne pas tomber enceinte : 5 techniques pour ne pas tomber enceinte quand tu fais l'amour

Les derniers articles