Immobilier : Plan de masse et plan de situation, quelle est la différence ?

L’immobilier est un domaine qui comporte de nombreuses nuances et spécificités. L’une d’entre elles est la différence entre un plan de masse et un plan de situation. Cet article SEO explorera ces deux concepts ainsi que leurs différences et leurs applications. Nous examinerons à quoi servent ces plans, à quoi ils ressemblent et comment ils peuvent être utilisés dans le cadre de projets immobiliers. Enfin, nous discuterons des avantages et des inconvénients des plans de masse et de situation.

Différence entre le plan de masse et le plan de situation pour un projet de construction de plus de 20 m²

Pour un projet de construction dont la surface au sol dépasse les 20 m², une demande de permis de construire est indispensable. Cette démarche implique le fournissement de plusieurs pièces, incluant un plan de situation et un plan de masse. Il est important de savoir faire la différence entre ces deux plans.

Plan de masse et plan de situation : De quoi parle-t-on ?

Le plan de masse peut être défini comme un zoom sur le plan de situation. C’est un document qui représente la parcelle, mais à une plus grande échelle. Seuls le terrain rattaché au projet immobilier et son environnement immédiat sont représentés.

Le plan de masse fournit un détail technique au projet immobilier. Il donne une mesure exacte des dimensions du terrain.

Le plan de situation est un document qui permet de délimiter le terrain sur lequel seront effectués des travaux. Grâce à cela, il est possible de connaître les réglementations d’urbanisme qui s’appliqueront.

Plan de masse et de situation

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune définit différentes zones où les règles d’urbanisme peuvent varier. En connaissant la localisation du terrain par rapport aux autres quartiers de la commune, il est possible d’en déduire les normes applicables.

Il faut noter que le plan de situation est généralement établi, en s’appuyant sur :

  • L’extrait de carte IGN ;
  • Un plan de ville ;
  • Le plan d’assemblage cadastral.

Tout cela se fait en fonction de la précision de ces derniers. En ce qui concerne l’échelle du plan de situation, elle est comprise entre 1/5000ᵉ et 1/25000ᵉ et doit être clairement mentionnée. Le nom de la ville ou bien le nom du district doivent être spécifiés.

Les principales voies adjacentes y sont également représentées, ainsi que l’orientation géographique. Le plan de situation détermine le positionnement exact du bien immobilier par un repère, tel qu’un cercle annoté ou coloré.

Quelle est la divergence entre le plan de masse et le plan de situation ?

Le plan de masse ne montre que le détail technique de la parcelle et où se trouve le projet, tandis que le plan de situation n’est pas le même.

Il se différencie car il montre la localisation du projet dans l’ensemble de la commune dans laquelle il se trouve. Le plan de situation a pour but de prouver aux chargés de dossier, la situation de la ville à laquelle se situe le projet. L’objectif est de s’assurer qu’il respecte les règles d’urbanisme en vigueur.

Ce document aura une échelle comprise entre 1/5000 et 1/25 000. En ce qui concerne le plan de masse, il permet de placer le projet dans son environnement. Son objectif est similaire à celui du plan de situation, car il cherche aussi à vérifier si le projet respecte les règles d’urbanisme au niveau parcellaire. Il est réalisé à une échelle comprise entre 1/100ᵉ et 1/500ᵉ.

Comment obtenir un plan de masse et un plan de situation pour une propriété ?

Trois possibilités s’offrent à vous pour mettre la main sur un plan de masse et un plan de situation pour une propriété. Les méthodologies d’obtention varient selon le type de plan.

Le plan de masse

Un plan de masse n’est pas prédéfini, il est nécessaire de le dessiner. Vous pouvez le tracer vous-même, faire appel à un architecte ou à un constructeur. Si vous décidez de le réaliser vous-même, il est préférable d’utiliser un logiciel.

Concevoir un plan de masse à la main est possible, mais requiert plus de temps, un bon matériel et une certaine connaissance.

Les principales étapes à suivre sont les suivantes :

  • Déterminer la taille et la forme du terrain ;
  • Représenter celui existant ;
  • Inclure les modifications du projet.

Pour commencer, vous pouvez vous inspirer des plans cadastraux et du site du service de consultation du plan cadastral. Avec un logiciel de retouche photo, vous pouvez ajouter au plan, des bâtiments existants, les végétations, les lignes de terrain, les hauteurs et autres.

Complétez le document avec les aménagements du projet et toutes leurs conséquences sur votre terrain, c’est-à-dire changements du paysage, distances avec le voisinage et bien d’autres. Aucune information ne doit manquer, au risque de voir votre dossier rejeté.

Le plan de situation

Comme pour le plan de masse, si vous faites appel à un architecte ou à un constructeur, ils se chargeront d’effectuer le plan de situation. Vous pouvez aussi le réaliser vous-même, sans trop de difficultés. Vous pouvez vous diriger vers la mairie, ou vous connecter à internet. À la mairie, vous obtiendrez un extrait du plan cadastral.

Si vous allez sur internet, rendez-vous sur le site du service de consultation du plan cadastral. Les cartes de Géo portail sont une autre option pour établir des plans de situation. Vous pouvez en outre choisir d’utiliser Google Maps. Ces trois dernières solutions sont pratiques. Elles vous permettent de choisir facilement l’échelle qui vous convient le mieux.

Le plan de situation

Retenez que joindre une de ces cartes sans la retoucher n’est pas suffisant. Vous devez vous assurer d’y ajouter une échelle graphique, une orientation et toutes les autres exigences du PC2. Sans tout cela, votre dossier pourrait être rejeté.

Comment obtenir un plan de masse et un plan de situation pour une propriété ?

Vous avez trois possibilités pour obtenir un plan de masse et un plan de situation pour une propriété. La manière d’obtenir ces documents est différente selon le type de plan.

Le plan de masse

Un plan de masse n’est pas préétabli, il est nécessaire de le tracer. Vous pouvez le créer vous-même, recourir à un architecte ou à un constructeur. Si vous optez pour le faire vous-même, il est conseillé d’utiliser un logiciel.

Réaliser un plan de masse à la main est possible, mais nécessite plus de temps, un bon équipement et un minimum d’expertise.

Les étapes principales sont les suivantes :

  • Déterminer la taille et la forme du terrain ;
  • Représenter celui existant ;
  • Inclure les modifications du projet.

Pour débuter, vous pouvez vous référer aux plans cadastraux et au site du service de consultation du plan cadastral. En utilisant un logiciel de retouche photo, vous pouvez ajouter au plan, des bâtiments existants, les végétations, les lignes de terrain, les hauteurs et autres.

Complétez le document avec les aménagements du projet et toutes leurs conséquences sur votre terrain, c’est-à-dire changements du paysage, distances avec le voisinage et bien d’autres. N’oubliez aucune information, faute de quoi votre dossier pourrait être refusé.

Le plan de situation

Comme pour le plan de masse, si vous faites appel à un architecte ou à un constructeur, ils se chargeront d’effectuer le plan de situation. Vous pouvez aussi le dessiner vous-même, sans trop de difficultés. Vous pouvez vous rendre à la mairie, ou vous connecter à internet. À la mairie, vous aurez un extrait du plan cadastral.

Si vous allez sur internet, rendez-vous sur le site du service de consultation du plan cadastral. Les cartes de Géo portail sont une autre solution pour créer des plans de situation. Vous pouvez également choisir d’utiliser Google Maps. Ces trois dernières possibilités sont pratiques. Elles vous permettent de choisir facilement l’échelle qui vous convient le mieux.

Le plan de situation

Retenez que joindre une de ces cartes sans la retoucher n’est pas suffisant. Vous devez vous assurer d’y ajouter une échelle graphique, une orientation et toutes les autres exigences du PC2. Sans tout cela, votre dossier pourrait être rejeté.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la conception d’un plan de masse et d’un plan de situation ?

Vous pouvez choisir entre le constructeur et l’architecte pour la réalisation de vos plans de masse et de situation. Chacun de ces professionnels présente des avantages spécifiques.

Les bénéfices fournis par un constructeur

L’engager pour la conception des plans est une solution sûre et pratique. Il s’occupe de tout des formalités administratives jusqu’à la construction. Vous avez la possibilité de sélectionner des modèles dans un catalogue. Votre achat est assuré, la réalisation des plans débouche sur la construction. De plus, le constructeur est en mesure de respecter les délais et les tarifs convenus.

De plus, les garanties décennales, l’assurance dommage-ouvrage et d’autres sont fournies par le constructeur. Il est préférable de sélectionner des plans standardisés pour avoir du jeu dans les modifications.

Les avantages d’un architecte

Vous n’avez qu’à fournir les informations nécessaires et l’architecte produira quelque chose qui vous conviendra. Vous pouvez décider de confier ou non la construction à l’architecte. Les honoraires représentent 10 à 12 % du budget total pour une mission complète. Les plans seront payants s’il ne prend pas en charge la construction.

En outre, un contrat de maîtrise d’œuvre est signé pour toutes les missions données à l’architecte. Cependant, il offre moins de protection et d’assurance que la CCMI.

Formation vidéo : apprendre à tracer un plan de masse

Q1: Qu’est-ce qu’un plan de masse ?

Réponse: Un plan de masse est un document graphique qui présente une vue aérienne ou en coupe du terrain et du bâtiment. Il fournit une image en 2D qui montre le projet, les limites du terrain et la disposition des bâtiments.

Q2: Qu’est-ce qu’un plan de situation ?

Réponse: Un plan de situation est un document graphique qui présente la position exacte d’un bâtiment sur un plan général de la région. Il fournit une image en 2D ou 3D qui montre le bâtiment et sa relation à l’environnement.

Q3: Quelle est la différence entre un plan de masse et un plan de situation ?

Réponse: La principale différence entre un plan de masse et un plan de situation est que le plan de masse montre une vue aérienne ou en coupe du terrain et du bâtiment, alors que le plan de situation montre la position exacte d’un bâtiment sur un plan général de la région.

Notez cet article !